Poster un commentaire

  1. Le Garf

    Bonjour j’ai 10 ans et pour mon contrôle je regarde souvent des vidéos comme ceci . Merci !

    31/03/12 - - Répondre

  2. fann30

    Ça je savais pas :) ! Très instructif, merci pour le tuyau!!

    22/03/13 - - Répondre

  3. Waldhoh

    Super ces vidéos pour les classes de cycle 3 à l’école !

    01/04/13 - - Répondre

  4. beddiar cameron

    nous devrions changer nos habitude faite un effort tous ensemble merci

    13/04/13 - - Répondre

  5. siraut

    Je vous trouve FORMIDABLE et devriez faire partie des programmes scolaires !

    13/04/13 - - Répondre

  6. POIRIER Elisabeth

    très instructif pour petits et grands ; très ludique et agréable à regarder

    exceptionnel au plan pédagogique !

    13/04/13 - - Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Masquer les commentaires

Les bons gestes

multipriseDébranchez…

…vos appareils électriques inutilisés. Ne pas oublier ceux dont l’utilisation n’est pas permanente : chargeurs d’appareils portables, four à micro-ondes, grille-pain, bouilloires, machines à café, radiateurs d’appoint, consoles de jeux, postes de radio et autres brosses à dent électriques, etc.

Associez sur une même multiprise à interrupteur les appareils fonctionnant ensemble à la maison (téléviseur + lecteur DVD + box TV Internet) comme au travail (ordinateur + écran + imprimante + scanner). Un seul geste suffit !

Source : Topten

On / offon

Éteignez vos appareils avec leur interrupteur on / off ou sur une multiprise plutôt qu’avec la télécommande, car celle-ci les maintient le plus souvent en mode veille.

ordinateurÉteindre avant de partir !

Vous vous absentez plus de 10 minutes ? Pensez à éteindre votre écran d’ordinateur. Plus d’une heure ? Éteignez totalement votre poste. Vous avez un ordinateur portable ? Une fois éteint, débranchez-le.

Attention, depuis l’abandon des écrans à tubes cathodiques, les mal-nommés « économiseurs d’écran » génèrent en fait une surconsommation de courant. En effet, ils nécessitent des calculs graphiques qui sollicitent le fonctionnement de votre processeur !

- Sur Windows : configurez le mode « veille prolongée » au lieu de la simple « veille » paramétrée par défaut. Elle recopie en effet la totalité des données de la mémoire vive sur le disque dur avant de couper l’alimentation et on peut débrancher son PC sans risque de perte de données.

- Sur Mac : l’onglet Préférences systèmes/Économiseur d’énergie permet de régler le passage en veille de l’ordinateur ou de l’écran. Vous pouvez également programmer une suspension de l’activité du disque dur « dès que possible ».

Plus d’informations ici.

Bien choisir son équipement

Les nouveaux modèles n’ont pas que du bon : les écrans plasma et LCD consomment entre 1,5 et 3,5 fois plus que leurs ancêtres cathodiques, du fait notamment de leur taille (source : Remodece). Préférez donc les petits écrans.

L’étiquette énergie des téléviseurs permet de repérer les modèles avec un interrupteur d’arrêt (case cochée) qui entraîne une extinction complète (moins de 0,01 Watt consommés, contre 0,5 à plus d’1,5 Watt en mode veille). Pour les lave-linge et lave-vaisselle, les appareils les mieux classés (A+++ ou A++) offrent a priori une faible consommation en veille.

EnergyMonitorSuivre sa consommation

Pour vérifier votre consommation électrique, notamment celle due aux veilles, contactez l’espace info-énergie près de chez vous qui vous prêtera le cas échéant un wattmètre. Très simple d’utilisation, ce dernier se branche entre la prise et l’appareil dont vous souhaitez mesurer la consommation (en marche, en veille et débranchés !).

Vous trouverez également ces petits boîtiers dans le commerce, de même que les coupes-veille qui s’installent de la même façon, repèrent la mise en veille et coupent illico l’alimentation. Dès que vous rallumez l’appareil avec la télécommande, le coupe-veille rétablit le courant.

Plus d’informations sur le wattmètre ici

Faire la chasse aux consommations cachéesembouteillage

Le concept de « veille » peut s’étendre à beaucoup d’autres domaines que l’électroménager : chaque fois qu’on « laisse tourner » un appareil en attendant d’avoir à s’en resservir.

Ex : ne pas laisser allumées les pièces de la maison où l’on n’est pas ; ne pas chauffer uniformément tous ses espaces (plus frais dans les chambres, plus chaud dans la salle de bain) ; couper son moteur dans les embouteillages…

Crédits images : C. Tréhet / flickr – Images by John ‘K’ / flickr – Ross Mayfield / flickr – zigazou76

Sciences et techniques

Effet JouleCircuit

Pourquoi la plupart des appareils électriques branchés continuent-ils de consommer de l’énergie alors qu’ils sont éteints (comme les chargeurs de portable par exemple) ? C’est qu’ils ne sont généralement pas complètement isolés du réseau électrique et un faible courant continue de passer à l’intérieur. Or, la circulation d’un courant dans un circuit électrique s’accompagne forcément d’un échauffement de ce dernier, qu’on appelle l’effet Joule et qui entraîne une dissipation d’énergie.

veilleusesÀ quoi servent les veilles ?

Les modes veille ont des fonctions diverses :

- attente d’un signal électrique pour se déclencher (on parle d’une veille active. Ex : répondeur téléphonique, systèmes d’alarme)

- maintien d’une connexion permanente à un réseau (box Internet, équipement en Wi-Fi ou Bluetooth)

- attente du signal d’une télécommande (ex : TV)

- affichage d’informations (ex : les programmes d’un lave-linge).

Vous l’aurez compris, il est important de faire le tri dans les veilles : certaines sont utiles, mais beaucoup d’autres, sans intérêt réel, sont à couper.

Sources : Topten, enertech.fr

Crédits images: flickr – louis.foecy / flickr -  cirox /

Quelques chiffres

 calculatriceUne dépense non négligeable…

1 watt par-ci, 0,5 watt par là, les consommations des veilles peuvent sembler négligeables mais, cumulées jour et nuit, elles entraînent une dépense à ne pas sous-estimer : de 40 € à 100 € par an, pour un foyer français typique.

Les poids lourds ? Ordinateurs, téléviseurs, grille-pain et autres lave-vaisselles accumulent près de 35 watts de puissance en veille…

Sources : Topten, www.enertech.fr

Des réacteurs pour riencentrale

En France, les veilles absorbent chaque année la production d’au moins deux réacteurs nucléaires, soit 11 térawatts-heures par an (= 11 milliards de kilowatts-heures par an).

L’équivalent de la consommation annuelle électrique de la Slovénie ou de la Tunisie.

Objectif commun

Trop c’est trop, l’Union européenne a décidé depuis 2010 d’imposer une réduction de la puissance en veille de certains produits et depuis janvier 2013 tous les appareils électriques commercialisés  doivent avoir des consommations en veille inférieure à 1 watt.

D’ici 2020, l’objectif visé est une baisse de 75 % de cette consommation inutile.

Crédits images : flickr – Hurock24 / flickr – Laurent Echiniscus (recadrée) / flickr – fdecomite

Pistes pédagogiques

Séquence de travail avec des élèves de cycle 3

Compétences travaillées
Sciences et technologie
identifier et connaître diverses sources d’énergie (épuisables ou non). Les classer, selon qu’elles sont ou non renouvelables. Comprendre et mettre en œuvre des gestes citoyens pour faire des économies d’énergie dans des situations de vie quotidienne (Implication et Responsabilisation du futur consommateur)
EDD
comprendre l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. Éduquer à l’environnement pour un développement durable à l’école primaire (Réduire, réutiliser, recycler).
Français
enrichissement du lexique / maîtrise de la langue orale / justifier son point de vue / communiquer
Compétence IV du socle commun
développer le sens critique face à l’information et à son traitement.« L’apprentissage de l’argumentation passera par la justification des points de vue pour aboutir au raisonnement, étayer une idée, voire fonder une opinion. L’élève est amené à réfléchir, nommer les choses, argumenter, défendre sa position, s’interroger, douter, rechercher. Le maître est le garant des conditions de l’échange et de la conclusion des réflexions menées. »
Compétence VII du socle commun
initiative et autonomie

NOTIONS À TRAVAILLER EN AMONT

Dans une démarche d’investigation, l’élément déclencheur permet de donner du sens aux apprentissages des élèves et de les impliquer dans une démarche de projet.

Élément déclencheur : qu’est-ce qui consomme de l’énergie à la maison ?
Les élèves réalisent individuellement une enquête chez eux :
- Dans la cuisine, qu’est-ce qui consomme de l’énergie, en permanence et/ou ponctuellement ?
- Dans le salon, qu’est-ce qui consomme de l’énergie, en permanence et/ou ponctuellement ?
- Dans les autres pièces ?
Afin de faciliter le recueil et l’exploitation des données, les élèves pourront construire avec l’enseignant un outil commun (questionnaire, tableau…).

Mise en commun des réponses : débat, point de vue, émergence d’un nouveau questionnement puis synthèse commune sous forme de trace écrite collective et mise en évidence de la problématique.
(L’utilisation d’appareils électriques pour nous éclairer, nous chauffer, nous nourrir engendre des dépenses énergétiques quotidiennes. Tous ces gestes sont-ils indispensables ?) (cf. Quelques chiffres : une dépense non négligeable)

ANALYSE DU FILM

- Visionner le film.
- Relever les détails (images ou dialogues) qui interpellent.
- En débattre, exposer, défendre son point de vue.
- Mettre en lien ce qui est exposé dans le film et les réponses à l’enquête.

Lexique
Compteur électrique, compteur d’eau, en veille, consommation électrique, énergie nucléaire.

PROPOSITIONS D’ACTIVITÉS

Et dans la classe ?

Pourrait-on éviter certaines consommations électriques ? N’y a-t-il pas des rallonges à interrupteur à installer ? Et ailleurs dans l’école (salle informatique, cantine…) ? (cf. Les bons gestes : débranchez, on/off, éteindre avant de partir)

Étudier la consommation des appareils électriques

Qu’est-ce qu’un appareil électrique « performant »? (cf. Les bons gestes : bien choisir son équipement)
Travailler à partir de la lecture des étiquettes « Énergie » obligatoire sur la plupart des équipements d’électroménager pour les comprendre et construire des tableaux comparatifs comme par exemple :

Consommation kWh/an

Coûts d’utilisation

Économie d’énergie effectuées en %

En euros/an

Sur 10 ans

Catégorie A

250

28,5

Catégorie D

470

54,7

Catégorie G

 

Par groupes, les élèves pourront fabriquer des panneaux représentant chacune des pièces de la maison et mettant en avant la consommation annuelle des appareils électriques avant et après leur mise hors tension :
- Organisation et gestion de données : compléter un tableau à double entrée mettant en évidence la consommation des appareils en fonctionnement et la consommation de ces mêmes appareils en veille.
- Étude d’un objet technique : rôle et fonctionnement des rallonges électriques avec interrupteurs.

Cette séquence permettra aux élèves de s’impliquer dans un projet collectif en lien avec le développement durable et pourra contribuer activement à sa mise en œuvre par une exposition devant les différents partenaires de l’école.

QUELQUES PISTES POUR ALLER PLUS LOIN

Travail autour de la nouvelle étiquette énergie (obligatoire sur tout l’électro-ménager et les téléviseurs depuis 2011). Découverte du logo ENERGY STAR (indique que l’équipement informatique est aussi économe en fonctionnement qu’en veille) (cf. Quelques chiffres : objectif commun)

Débat : « Il est moins coûteux d’économiser de l’énergie que de la fabriquer. » (B. Dessus, ingénieur EDF). Que penser de cette phrase ?

Les différentes sources d’énergie :
- les sources d’énergie non renouvelables sont-elles inépuisables, comment les utilisons nous et comment lutter contre la pollution qu’elles engendrent ?
- les sources d’énergie renouvelable : qui sont-elles ? Pourquoi les utiliser, avantages et surtout avenir de telles sources ? Cf le film « Les bâillonnés ».

Auteur : Isabelle Mathiot © Canopé académie de Besançon – juin 2013

Vous souhaitez nous proposer vos propres pistes pédagogiques ? Quelle bonne idée !
Cliquez ici pour nous l’envoyer…

Exemples d'utilisation

Watty_a_lecole« Dans le cadre de notre programme pédagogique de sensibilisation aux économies d’énergie « Watty à l’école » et plus particulièrement lors de notre atelier sur le thème des veilles, consommation d’énergie en continu, avec des élèves de classe de CE1/CE2, nous utilisons cette vidéo !

Elle constitue un excellent outil pédagogique car dans un premier temps, elle nous permet d’introduire le compteur d’eau et le compteur d’électricité. Plus largement, ce support nous permet de faire prendre conscience aux élèves de la consommation des appareils électriques laissés en mode veille. Les veilles dans un logement peuvent représenter jusqu’à 10% de la facture d’électricité des foyers européens et il est important de sensibiliser le jeune public à cette problématique.

La vidéo permet aussi, d’enseigner aux élèves les bons comportements et les bons gestes de consommation d’énergie liés à ces appareils restés branchés en permanence : éteindre ces appareils chaque fois que c’est possible !!

Bravo et merci pour cette belle illustration ! »

Association EcoCO2

Vous avez utilisé cet épisode ou la série des énergivOres à l’école, en formation, en projection, dans un festival… ? Nous sommes très intéressés par votre témoignage…

Prenez quelques instants pour répondre à un rapide questionnaire en cliquant ici !