Poster un commentaire

  1. Esteboulle

    salut tout le monde (martheub et tim)

    vidéo qui lag a mort

    03/04/13 - - Répondre

  2. Georges (l'auteur)

    Même en désactivant la HD ? De notre côté, la vidéo est fluide…

    03/04/13 - - Répondre

  3. 6D louis, léa...

    La classe de 6eme D du collège M. champagnat de feurs trouve que cette vidéo permet de comprendre les enjeux liés aux recyclages des téléphones portables..

    05/04/13 - - Répondre

  4. 6B kelian, matéo, florent, pauline, antoines théo julien valentin,

    Bonjour
    la classe de 6ème B préfère cette vidéo mais ont appréciés l’ensemble des vidéos proposées
    Merci

    05/04/13 - - Répondre

  5. ophelie

    trop cool dans la classe ont regarde

    12/04/13 - - Répondre

  6. Torres

    Moi, je suis étudiant à la fac de langues etrangères à l’université de La Havane (Cuba).On voit des énergivores au cours de français pour apprendre la langue, mais surtout pour prendre conscience sur la protection de l’environnement car vraiment si nous les etres humains ne protégeons pas la planète notre espece disparaitra dans un délai pas trop lointain.Merci pour cette série c’est superb!!!!

    31/05/15 - - Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Masquer les commentaires

Les bons gestes

Pourquoi un nouveau téléphone ?Telephone_ampli

Un téléphone portable, ça se démode en deux jours. Mais avant d’en changer, réfléchissez à ce que vous apportera vraiment un nouvel appareil.

– Vous avez juste besoin d’appeler et d’envoyer des messages ? Rien ne sert alors de vous équiper d’un smartphone.

– Votre smartphone n’est plus à la page ? Avant d’en changer, prenez le compte de le comparer aux nouveaux appareils.

– La 4G est séduisante ? Mais inaccessible dès qu’on s’éloigne du centre des grandes villes…

– Tenté par une meilleure définition de vos photos ? Les définitions supérieures à 8,5 millions de pixels ne sont nécessaires que pour de grands tirages…

Informez-vous (ex : www.lesnumeriques.com), comparez les modèles (ex : www.meilleurmobile.com).

 

Telephone_tournevisRecyclage

Ni à la poubelle, ni au fond d’un tiroir, quand vous vous séparez d’un téléphone portable, rapportez-le à votre fournisseur afin qu’il soit intégré à un circuit de recyclage. Une autre option, le rachat de mobile qui commence à se développer.

De l’occasion plutôt que du neufRibambelle_telephones

Besoin de changer d’appareil ? Pensez au marché de l’occasion, qui s’est beaucoup développé depuis l’arrivée des forfaits nus : www.meilleurmobile.com, http://mobile-occasion.bouyguestelecom.fr, www.mobilorama.com, etc.

  Crédits images : flickr – Mathieu Thouvenin / flickr – Oundrasoukup / flickr – Dru Bloomfield – At Home in Scottsdale

Sciences et techniques

Terres_raresDes terres rares… abondantes

Lanthane, néodyme, europium, dysprosium, etc. : très utilisé dans la fabrication des composants électroniques, le groupe des « terres rares » est constitué de 17 éléments métalliques. Ce ne sont donc pas des terres, et elles ne sont en réalité pas rares non plus ! Quatre de ces éléments s’observent dans la croûte terrestre en quantité plus abondante que le plomb ou l’argent…

En revanche, les gisements exploitables s’avèrent peu nombreux sur la planète, ce qui confère à ces matières premières une valeur hautement stratégique : la Chine contrôle 97 % de la production mondiale, qu’elle consomme en grande partie. Au rythme actuel, les ressources exploitées de terres rares seront taries d’ici quelques dizaines d’années. Les principales puissances économiques lorgnent donc désormais sur le Groenland qui pourrait offrir de nouveaux gisements. Mais l’amélioration du recyclage des téléphones pourrait remettre en circuit des quantités importantes de terres rares.

BatteriesBatterie

Les téléphones portables sont généralement équipés de 2 types de batteries :

– Nimh (pour « Nickel Metal Hybride ») : l’électrode positive est composée d’hydroxyde de nickel. Performances affectées par l’« effet mémoire » si elle n’est pas régulièrement déchargée.

– Li-ion (pour Lithium-ion) : repose sur l’échange de l’ion Lithium entre deux électrodes. Plus chères mais plus efficaces : énergie massique élevée et pas d’« effet mémoire ». Pour 1kWh de capacité de stockage de batterie Li-ion, il faut 113 g de Lithium.

L’ensemble des éléments chimiques constituant les batteries doivent être manipulés avec précaution du fait de leur toxicité pour la santé (effets cardiaques et neurologiques en particulier pour le Lithium) et l’environnement. Le recyclage s’impose donc.

Dechets_electroniquesCachez ces déchets…

Le suréquipement électronique cache des montagnes de déchets dont on a beaucoup tardé à considérer l’ampleur et les dangers. Contournant la convention de Bâle ratifiée par de nombreux pays européens en 1989, qui interdit l’exportation de produits dangereux et de matières toxiques, fabricants et revendeurs exportent les appareils usagés américains et européens sous couvert d’alimenter le marché de l’occasion ou de dons humanitaires… Destination le Nigeria, le Pakistan, l’Inde ou encore la Chine, où s’amoncellent des décharges électroniques. Les plus pauvres tentent d’y gagner leur vie en récupérant des composants dans des conditions d’extrême danger pour leur santé.

Le magazine Géo a consacré un effrayant dossier à cette question (« Nos ordinateurs sèment la mort  », oct. 2012). Où l’on découvre comment « tous les matins dans le port de Karachi, des cargos entiers déversent sur les docks des milliers d’ordinateurs, téléphones, photocopieuses, scanners et tablettes numériques » qui finiront dans les bidonvilles.

  Crédits images : flickr – London Commidity Markets / flickr – trekkyandy / flickr – BRS MEAS

Quelques chiffres

À consommer avec modérationBonbons_telephone

Les téléphones portables, c’est comme les bonbons, il ne faut pas en abuser. Pourtant, les Français en changent en moyenne tous les 18 mois (TNS Sofres 2006), alors qu’il pourrait  fonctionner 10 ans en changeant de temps en temps sa batterie (Ademe 2012).

Sacha Loeve, chercheur au Centre d’études des techniques des connaissances et des pratiques, pointe ainsi que « la publicité a réussi à nous faire croire que la dernière génération d’appareil était indispensable. Or, nous n’utilisons que 10 % des capacités de nos ordinateurs et de nos portables » (cité par Géo).

GP_telephonesDerrière mon smartphone…

L’énergie utile à la fabrication d’un smartphone représente entre 50 % et 80 % de son énergie grise (celle consommée lors de son cycle de « vie »  depuis la fabrication jusqu’au recyclage). C’est donc tout autant son élaboration que son fonctionnement qui nécessitent de l’énergie.

Recyclage encore très faibleMontagne_telephone

Selon une enquête TNS-Sofres pour l’association française des opérateurs mobiles, publiée fin 2010, 52 % des propriétaires de portables gardent les téléphones dont ils n’ont pas l’usage. 60 % d’entre eux estiment qu’une personne de leur foyer s’en servira peut-être un jour, 25 % parce qu’il est compliqué de s’en débarrasser, 9 % par attachement. 16 % seulement des détenteurs de mobiles le recyclent.

Pepite_orDe l’or sous nos oreilles

Le Global e-Sustainability Initiative (GeSi) estime que les équipements électroniques utilisés actuellement dans le monde contiennent un total de 320 tonnes d’or et 7 500 tonnes d’argent. Soit une valeur de 9 600 000 000 € d’or et 3 877 500 000 € d’argent. On ne regarde plus son téléphone de la même manière en sachant ça…

Crédits images : flickr – Annie Mole / flickr – Phil Roeder / flickr – m for matthijs / flickr – Striving to a goal

Pistes pédagogiques

Séquence de travail avec des élèves de cycle 3

Compétences travaillées
Sciences et technologie
les objets techniques, les règles de sécurité, éducation à la santé.
Géographie
la France dans le monde, notion de pollution,
français
enrichissement du lexique / maîtrise de la langue orale / justifier son point de vue / communiquer
Compétence IV du socle commun

NOTIONS À TRAVAILLER EN AMONT

Représentations initiales des élèves quant à l’utilisation du téléphone portable.
Quelle utilité ? Quelle utilisation ? Où ? Quand ? (règles de civisme)

ANALYSE DU FILM

– Visionner le film.
– Relever les détails (images ou dialogues) qui interpellent. En débattre, exposer, défendre son point de vue.
– Les raisons invoquées dans le film sont-elles suffisantes pour jeter son téléphone et en acheter un nouveau ?
– Le cauchemar du téléphone est-il fondé ?

Lexique
Pixel, usine d’incinération, métaux lourds, produits toxiques, solidarité, surconsommation, pollution, tantale, circuit, répit, plastiques spéciaux, métaux précieux

PROPOSITIONS D’ACTIVITÉS

Comprendre les enjeux liés au recyclage des téléphones, baladeurs, consoles …

– Les composants d’un téléphone portable : des métaux rares mais aussi des produits toxiques.
– Trier et valoriser : récupérer les métaux précieux (200 portables c’est une bague en or), traiter les produits toxiques (contenus dans les batteries), c’est protéger l’environnement.
– Des risques de pollution : une batterie de téléphone jetée dans la nature et qui fuit entraîne la disparition de la faune et de la flore.

Recyclage et solidarité :

– Réparer, c’est créer des emplois. 100 000 portables collectés, c’est un atelier et 5 emplois (cf. partenariat téléphones triés Orange / Emmaüs)
– Réparer, c’est donner une nouvelle vie à l’appareil.
– Réparer, c’est permettre l’accès de personnes défavorisées à certains objets qui leur sont inaccessibles.

La surconsommation :

– Achats et besoins : attitudes du consommateur, pour quelles raisons achète-t-on tel ou tel objet ?
– Achats et envie : s’interroger sur les raisons qui nous amènent à faire des achats, pas toujours utiles, d’objets dont on se lasse très vite
– Les objets que l’on n’utilise plus : qu’est-ce qu’on en fait ?
– Débat : on jette, on donne, on recycle, on abandonne dans un coin ? Expliquer, justifier, argumenter, défendre son point de vue. Évoluer vers une attitude de consommateur responsable.

QUELQUES PISTES POUR ALLER PLUS LOIN

La pollution :  d’autres objets usuels contenant des produits toxiques ou des métaux précieux et qu’il est essentiel de trier et de recycler (les piles, les batteries, les cartouches d’encre, les ampoules, les aérosols, les appareils électriques comme les réfrigérateurs…).

Tri des déchets, recyclage, valorisation

Traiter, réparer, réutiliser, récupérer…

Organiser une collecte d’objets, vêtements, livres, jouets, dans la classe pour les donner à une association (Emmaüs, Secours populaire…).

  Auteur : Françoise Henriet © CRDP de l’académie de Besançon – juin 2013

Vous souhaitez nous proposer vos propres pistes pédagogiques ? Quelle bonne idée !
Cliquez ici pour nous l’envoyer…

Mini jeux


En cas de problème pour voir le jeu, essayez un autre navigateur web !

Exemples d'utilisation

Image 10M. Villard, enseignant de collège, a téléchargé ce film des énergivOres pour le proposer en visionnage à ses classes de 6°, 5° et 4° dans le cadre de la semaine du développement durable.

L’objectif était d’amener le « questionnement sur l’importance du développement durable » par cette série jugée « ludique et percutante ».

La série est également utilisée par un formateur d’un centre d’apprentissage, qui l’utilise pour certains de ses cours concernant le développement durable.

Vous avez utilisé cet épisode ou la série des énergivOres à l’école, en formation, en projection, dans un festival… ? Nous sommes très intéressés par votre témoignage…

Prenez quelques instants pour répondre à un rapide questionnaire en cliquant ici !