Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Masquer les commentaires

Les bons gestes

Bouger, c’est la santé !flickr - themactep

Pour aller au travail ou faire ses courses, adoptez la marche à pied, le vélo ou la trottinette !

Si on les accompagne d’une alimentation équilibrée, l’équivalent de 30 minutes de marche rapide chaque jour au minimum, permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires, de cancers, de diabète, de prise de poids et d’ostéoporose (INPES).

Louer plutôt qu’acheterSkis

Les skis que l’on achète passent bien plus de temps dans notre grenier qu’à nos pieds. Autant les louer une fois arrivés dans la station auprès des services de location très développés.

De même, pensez au vélo de location si vous habitez dans une ville équipée (disponible à l’heure ou sur abonnement). Et pourquoi pas la voiture ? Un véhicule peut parfois n’être utile que le temps d’un week-end ou des vacances, mais pas nécessairement toute l’année. Renseignez-vous auprès des agences de location, très accessibles, et pensez à la location entre particuliers (www.drivy.com, www.ouicar.fr, entre autres).

TondeusesRéfléchir avant d’acheter

En sport comme en bricolage, le suréquipement est une tendance à éviter. Pour le jardin, ai-je vraiment besoin d’un nettoyeur haute-pression, ou puis-je emprunter celui du voisin pour les deux occasions auxquelles je m’en sers dans l’année ?

Envie d’activité physique à la maison ? Bonne idée, mais vais-je me servir régulièrement d’un rameur, ou va-t-il rejoindre la cohorte des home trainers délaissés ?

À Noël, un seul cadeau suffitCadeaux

Les sites de revente de cadeaux de Noël se multiplient, preuve que beaucoup de cadeaux n’ont pas tapé dans le mille et se retrouvent au placard.

Un seul cadeau, mais bien choisi, ça peut suffire !

Crédits images : flickr – themactep / flickr – bosworth.dk / flickr – agriflanders / flickr – Kristina_Servant

Sciences et techniques

Un plastique qui a la vie dureflickr / sramses177

Dans les années 1970, la découverte par hasard de l’uréthane par les pionniers du skateboard a révolutionné la pratique de la planche à roulettes et des patins. Les polymères de cette molécule organique, caractérisés par leur rigidité, permettent la fabrication de produits avec une large gamme de textures et de duretés selon les monomères et les additifs utilisés.

Les roues conçues en uréthane ont gagné en adhérence et tenue de route, offrant ainsi de meilleures sensations de glisse. Les trottinettes, revenues à la mode depuis les années 1990, en sont également équipées.

Le marketing vous veut du mal…Iggy

En 1987, le Journal officiel a défini le marketing comme : « L’ensemble des actions ayant pour objectif de prévoir ou de constater, et le cas échéant, de stimuler, susciter ou renouveler les besoins du consommateur, en telle catégorie de produits et de services, et de réaliser l’adaptation continue de l’appareil productif et de l’appareil commercial d’une entreprise aux besoins ainsi déterminés.». Et de fait, depuis le début du XXe siècle, la production de masse s’accompagne dans les sociétés industrielles d’un impératif : il faut consommer.

Vous l’aurez compris, autant qu’à cibler vos attentes, il vise à créer de nouveaux « besoins ». Alors, gardez la tête froide quand vous faites vos courses…

Crédits : flickr – sramses177 / flickr – Môsieur J

Quelques chiffres

Patinette ou trottinette ? flickr / jean-louis zimmermann

Pour les petites distances en centre ville, vélo, rollers et trottinette se révèlent souvent plus rapides que la voiture et les transports en commun.
Voici leurs vitesses moyennes (Ademe) :

– voiture : 14 km/h,
– vélo : 15 km/h,
– roller : 12 km/h,
– trottinette : 10 km/h,
– marche : 4 km/h.

Les modes de transport doux ont donc un intérêt au delà du loisir !

Engouement pour le vélo de locationflickr / Gilles Couteau

Le velib, vélo de location de la Ville de Paris, compte 224 000 abonnés en 2012. 110 000 trajets sont effectués grâce à eux chaque jour en moyenne, pour un temps de trajet moyen de 18 minutes. 38 % des utilisateurs ont entre 26 et 35 ans.

52 villes en France disposaient fin 2012 d’un réseau de vélo libre-service géré par l’entreprise JCDecaux, qui a le quasi monopole du secteur.

Publicité ou matraquage ?Pub

1/3 de la consommation de papier à usage graphique (presse, livre, publicité, et le papier à usage bureautique) est consacrée en France à la publicité.
(Source : Centre national d’information indépendante sur les déchets)

L’automobile occupe 1/4 des investissements publicitaires des principaux annonceurs français.

Crédits images : flickr – jean-louis zimmermann / flickr – Gilles Couteau / flickr – françois et fier de l’Être

Pistes pédagogiques

Séquence de travail avec des élèves de cycle 3

Compétences travaillées
Sciences et technologie Les mouvements corporels / Hygiène et santé / apprendre à être responsable  face à l’environnement / acquérir des compétences dans le cadre d’une démarche d’investigation
Géographie Se déplacer en France / Lecture de cartes, de paysages
Français Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté / Enrichissement du lexique / Maîtrise de la langue orale / Justifier son point de vue
Compétence IV du socle commun Développer le sens critique face à l’information et à son traitement
Compétence VII du socle commun Montrer une certaine persévérance dans toutes les activités

NOTIONS À TRAVAILLER EN AMONT

– Aborder les différents modes de déplacements en ville, à la campagne.

– Connaître les bénéfices sur la santé d’une pratique sportive régulière.

– Pour comprendre le film : savoir ce qu’est un flash-back au cinéma.

ANALYSE DU FILM

– Visionner le film une ou plusieurs fois, de façon active.

– Relever les détails (images ou dialogues) qui interpellent, qui questionnent, y revenir.

– Est-ce qu’on se reconnaît dans certaines situations exposées dans le film ? Les écrire ou les dessiner.

– En débattre, exposer, défendre son point de vue.

Lexique

Location, trajet, volonté, se barber, péter un câble, ne pas quitter d’une semelle

PROPOSITIONS D’ACTIVITÉS

Les déplacements quotidiens

– Les bénéfices d’une activité physique quotidienne : lister les moments de la journée où l’on pratique une activité sportive hors la pratique en club (venir à l’école à pied, jouer, courir pendant la récréation, etc.)

– Réaliser une enquête auprès des élèves pour lister leurs moyens de transports quotidiens et leur durée.

– Prendre conscience de la pollution générée par les déplacements

Établir le lien entre pollution atmosphérique et santé : problème des gaz d’échappement des véhicules.

Changer de comportement

– Hygiène et santé : actions bénéfiques ou nocives de nos comportements.

Passer des heures devant la télévision ou devant un écran d’ordinateur n’est pas bon pour la santé. Une heure de pratique sportive quotidienne est recommandée pour les enfants. (cf. Les bons gestes : Bouger c’est la santé)

La question de la surconsommation :

Achats, besoin ou envie : s’interroger sur les raisons qui nous amènent à faire des achats, pas toujours utiles, d’objets dont on se lasse très vite. Réfléchir avant d’acheter un objet : peut-on plutôt le louer ou l’emprunter ? (ex : on utilise une perceuse en moyenne 1h par an). Essayer avant d’acheter.

Adopter un comportement éco-responsable :

Privilégier les déplacements doux, à pied, à vélo, en trottinette, en rollers. Y penser lorsque le déplacement est court et que le temps le permet.

Reprendre l’enquête sur les déplacements des élèves et débattre sur d’autres façons de se déplacer sur les trajets courts.

Établir un éco-code concernant ces déplacements (au moins maison / école).

QUELQUES PISTES POUR ALLER PLUS LOIN

Les déplacements plus longs : lien avec le programme de géographie (Se déplacer en France et en Europe). Aborder les notions de rapidité, de pollution, de source d’énergie…

Mettre en place un pédibus pour les trajets maison / école ou un système de co-voiturage.

Auteur : Françoise Henriet © CRDP de l’académie de Besançon – septembre 2013

Vous souhaitez nous proposer vos propres pistes pédagogiques ? Quelle bonne idée !
Cliquez ici pour nous les envoyer…

Mini jeux


En cas de problème pour voir le jeu, essayez un autre navigateur web !

Exemples d'utilisation

creaqLe CREAQ (Centre Régional d’Eco-énergétique d’Aquitaine) réalise des ateliers de sensibilisation au développement durable en milieu scolaire. Dans ce cadre, l’ensemble des vidéos énergivOres sont proposés comme « première approche des thématiques que nous développons avec notre public. » Le CREAQ envisage de donner à nouveau la parole aux énergivOres dans une prochaine action à destination des bailleurs sociaux.

maison-ecocitoyenne-01La Maison écocitoyenne de Bordeaux est un établissement municipal d’information et de sensibilisation au développement durable, qui s’adresse gratuitement à tous. Son équipe a été « particulièrement intéressée par les énergivores dont l’humour et le décalage nous séduisent ». Dans le cadre de son exposition permanente, elle diffuse certains épisodes.

Vous avez utilisé cet épisode ou la série des énergivOres à l’école, en formation, en projection, dans un festival… ? Nous sommes très intéressés par votre témoignage…

Prenez quelques instants pour répondre à un rapide questionnaire en cliquant ici !